Divine proportion Vitruve - Atelier de reliure
Divine proportion Vitruve - Atelier de reliure
Divine proportion Vitruve - Atelier de reliure
Accueil / Actualités / L’écriture et ses origines
atelier de reliure écriture

De l’art rupestre à l’écriture

L’écriture est un système de représentation graphique d’une langue, au moyen de signes inscrits ou dessinés sur un support. L’invention de l’écriture par l’homme correspond au passage de la préhistoire (- 6 millions à – 3500)  à l’histoire en une transition de plusieurs millénaires. (Homo sapiens : âge 120.000 mille ans). D’anciens documents archéologiques comme les jetons de la vallée de l’Indus (Pakistan) semblent indiquer que certains hommes des premières civilisations urbaines réussirent à figurer (transcrire) les quantités et quelques autres éléments comme les noms propres ou les titres, avant de commencer à transcrire les langues.

Peut-on en déduire que l’homme a appris à compter avant d’inventer un quelconque système d’écriture ?

Ce n’est pas impossible. Si l’écriture, comme l’histoire, « commence à Sumer », c’est à dire si elle est attestée à partir d’une date approximative (vers -3600, à Sumer), ceci ne signifie pas qu’elle était inconnues auparavant. L’homme n’a très probablement pas écrit « spontanément » sur des tablettes d’argile sans essais préalables. Il ne fixe l’écrit pour l’éternité (pense t-il) qu’à partir du moment où il la maîtrise suffisamment.

Vers – 40.000 l’art rupestre s’épanouit : l’homme apprend à représenter le monde qui l’entoure, et couvre les parois des grottes d’images et de signes. Toutes ces innovations culturelles manifestent une pensée symbolique évoluée qu’il est, de l’avis général, impossible de concevoir sans une faculté de langage comparable à la nôtre.

Faut-il vraiment placer aux alentours de – 40.000 la production de langage articulé quand on sait qu’Homo sapiens, l’homme moderne, est apparu en Afrique au moins cent mille ans plus tôt ?

Qu’en est-il des autres homininés

  • Homo erectus
  • Néandertal

La question de l’origine du langage est en plein essor et les chercheurs tentent d’y répondre à l’aide d’une panoplie d’arguments d’ordre biologique et culturel.

Source : les cahiers de science et vie – Les origines des langues